« Je préfère un pays où la jeunesse a la possibilité de protester, de dire ce qu’elle pense, à un pays où on ne l’entend pas », déclare Emmanuel MACRON

« Je préfère un pays où la jeunesse a la possibilité de protester, de dire ce qu’elle pense, à un pays où on ne l’entend pas », déclare Emmanuel MACRON

u lendemain de son arrivée à Ouagadougou, le Président de la République française, Monsieur Emmanuel MACRON et son homologue burkinabè, Monsieur Roch Marc Christian KABORE ont animé le mardi 28 novembre 2017, un point de presse à l’issue de leur entretien.